Menu
Retour
 
Tous les articles de la rubrique News

N'ayant pas été élu en 2011, Joseph Kabila doit s'en aller
07/06/2014
Y a-t-il un effet Kerry à Kinshasa ? Personne ne peut le nier. Le 4 mai à Kinshasa, John Kerry a été direct. "Je crois que Kabila a clairement en tête le fait que les États-Unis sont intimement convaincus que le processus constitutionnel doit être respecté". "Nous ne voulons pas que M. Kabila change la Constitution ou fasse un troisième mandat", a ajouté Russell Feingold, l'émissaire spécial de Barack Obama pour les Grands Lacs. Pourquoi les Américains sont-ils moins pressants à l'égard d'autres présidents, comme le Rwandais Paul Kagamé ? "Joseph Kabila n'a pas fait un bon travail. Il faut qu'il parte, estime l'ancien sous-secrétaire d'État américain Herman Cohen. Paul Kagamé, lui, a très bien géré son économie

Martin KOBLER défie «Joseph KABILA»
05/06/2014
Malgré la mise en garde de Joseph Kabila, Martin Kobler a encore reçu les Opposants Martin Fayulu des FAC, Vital Kamerhe de l'UNC, Thomas Luhaka du MLC et Felix Tshisekedi de l'UDPS dans le cadre de la 4ème Table ronde des acteurs politiques

Envoyés spéciaux pour les Grands lacs échangent avec l'opposition congolaise
03/06/2014
Vital Kamerhe de l'UNC, qui a participé à la rencontre, a fait savoir que l'opposition a estimé qu'il y avait lieu d'aboutir à une feuille de route électorale consensuelle

Envoyés spéciaux internationaux à Kinshasa pour évaluer l’Accord d’Addis-Abeba
03/06/2014
Selon le communiqué de la Monusco, ils doivent faire le point sur l’application de l’accord-cadre régional signé en février 2013 à Addis-Abeba et déterminer « ce qu’ils peuvent faire pour soutenir d’autres progrès»

6 ONG exigent la libération de l’opposant Diomi Ndongala
23/05/2014
Ces associations estiment que le président de la Démocratie chrétienne a été condamné à cause de ces opinions politiques. Pour lui manifester leur soutien à l’opposant, elles ont officiellement lancé jeudi 22 mai à Kinshasa le « Comité de soutien d’Eugène Diomi Ndongala, prisonnier politique »

Lorsque Joseph Kabila vient au secours de François Hollande
23/05/2014
« Réchauffement« , « normalisation« , l’équipe de Joseph Kabila affiche sa satisfaction après l’entrevue du président congolais avec François Hollande mercredi 21 mai à l’Elysée. l faut dire que la dernière rencontre entre les deux hommes s’était déroulée dans un climat plutôt glaciale à Kinshasa pendant le Sommet de la Francophonie d’octobre 2012. Aujourd’hui, le président français compte sur la RDC en Centrafrique

Lorsque les intérêts de Joseph Kabila croisent ceux de François Hollande
22/05/2014
Ainsi pour les observateurs avertis, Joseph Kabila se rend dans l’hexagone pour solliciter le soutien de François Hollande après l’opposition catégorique de l’administration Obama quant à une modification de la Constitution par le régime de Kinshasa afin de donner un troisième mandat à l’actuel chef de l’Etat congolais

Martin Kobler appelle le peuple congolais à tourner la page de la guerre
22/05/2014
C'était à l’ouverture de la 7e session du Comité d’appui technique de l’accord cadre de paix d’Addis-Abeba mercredi 21 mai à Goma. Au cours de cette réunion qui se tient jusqu’à vendredi, le comité d’appui technique à l’accord d’Addis-Abeba va notamment examiner les progrès accomplis dans la mise en œuvre du Plan d’action régional de cet accord signé il y a une année par onze pays africains dans la capitale de l’Ethiopie pour restaurer la paix dans la région des Grands Lacs

Joseph Kabila à Paris, un atout encombrant dans la manche de François Hollande
22/05/2014
Joseph Kabila a désormais un rôle incontournable dans la région, bien qu’il demeure un partenaire encombrant pour la France. Mais François Hollande a trop besoin de renfort en Centrafrique pour le critiquer trop ouvertement. Le secrétaire d’Etat américain ne s’en est pas privé, lui. En visite à Kinshasa au début mois, John Kerry a invité Joseph Kabila à respecter la Constitution de son pays en ne se représentant pas aux élections présidentielles de 2016. La France n’ira pas jusqu’à de telles remontrances, et a même prévu de négocier des contrats avec son allié de circonstance. Le groupe Bolloré, par exemple, vise la gestion du gigantesque port fluvial de Matadi

Comment Joseph Kabila compte rester au pouvoir ?
23/03/2014
A seulement 42 ans, malgré 13 ans déjà passés à la présidence et même si la Constitution ne permet pas au président Kabila de briguer un troisième mandat, sa majorité envisage, depuis sa réélection très contestée de novembre 2011, plusieurs scénarios pour contourner la Constitution

Lorsque Kabila déclare la guerre aux Congolais
18/03/2014
« si le mode d’élection du président devait être modifié, alors ce serait un recul de 60 ans en arrière », prévient le principal opposant de Joseph Kabila. Ce qui n’est donc encore qu’un scénario possible fait déjà l’effet d’une bombe à Kinshasa. « C’est une déclaration de guerre. Modifier le mode de scrutin du président, c’est totalement anticonstitutionnel »

Les intouchables de la RDC sous Kanambe
05/03/2014
Ils sont au-dessus des lois. Aucun journaliste n’ose critiquer leurs excès. Tout leur est permis. Jaynet est surnommée "la vénérable" par les courtisans. Comme pour dire que les titres "excellence" et autre "honorable" sont devenus ringards. Zoé tue publiquement

La mainmise de la «fratrie Kabila» sur la RDC
05/03/2014
En dehors de « Joseph » dont on n’a entendu parlé pour la première fois qu’en mars 1997 – lors de la prise de Kisangani par des éléments de l’AFDL (Alliance des forces démocratiques pour la libération du Congo-Zaïre) -, « Jaynet » a été « découverte » au lendemain des obsèques du président LD Kabila et surtout après l’investiture du nouveau président, en l’occurrence «Joseph». « Zoé » est sorti de l’anonymat lors de la présidentielle de 2006. A Lubumbashi, il y aurait une certaine « Sisi » dont le mari, de nationalité tanzanienne, multiplie des gaffes. Aucun membre de la fratrie n’a vu le jour ou grandi dans une ville ou village congolais

Répression sanglante d'un rassemblement de Vital Kamerhe à Bukavu
21/02/2014

Le déplacement de Vital Kamerhe dans l’est du pays avait déjà été reporté à deux reprises au début du mois, les autorités congolaises empêchant l'ancien président de l'Assemblée nationale de décoller de Kinshasa...
Arrivé à Goma, dans l’est du pays, le 18 février, pour sa "caravane de la paix", Vital Kamerhe avait prévu de tenir un meeting ce jeudi sur la place de l’indépendance de Bukavu, la capitale provinciale du Sud-Kivu. La veille du rassemblement, les autorités municipales lui avaient interdit l’accès à cette place

Mission génocidaire de Ntaganda : provoquer émigration forcée ou exterminer
13/02/2014
D’aucuns n’ignorent que Bosco Ntaganda doit répondre de crimes contre l'Humanité et de crimes de guerre commis en 2002 et en 2003 en Ituri par les FPLC, dont il était le chef militaire. L’accusation de la procureure Fatou Bensouda à l’encontre du « Terminator des Grands Lacs » nécessite que l’on s’interroge sérieusement sur les raisons qui poussent à privilégier, dans ce cas précis, les crimes « ethniques » au détriment des crimes contre l’Humanité. En effet, pourquoi ne doit-on parler de crimes contre l’Humanité, ou crime de génocide, que lorsqu’il s'agit de certaines populations et utiliser le terme exclusif de « crimes ethniques » quand il est question des populations congolaises ? On a l’impression que l’on essaie de minimiser les crimes commis dans la partie orientale de la RDC

<<Page Précédente       Page Suivante>>  

Rechercher :