Menu
Retour
 
Tous les articles de la rubrique Publications

Pouvoir et droit coutumiers à l'épreuve du temps
25/06/2010
Comment ne pas remarquer que ces coutumes, prises au piège des conflits et tiraillements des autorités étatiques, imprègnent cependant la vie politique, religieuse et économique en Afrique subsaharienne ? L'auteur tente d'apporter un éclairage nouveau sur la possibilité qu'ont les coutumes de ressouder la chaîne de solidarité rompue, entre gouvernés et gouvernants par l'institution sinon l'intrusion d'un droit dont les repères sont difficilement saisissables par la majorité

RDCongo, réinventer l'espoir
17/06/2010
Le « mal zaïrois et les « dix fléaux » dénoncés par Mobutu demeurent donc notre triste réalité quotidienne et, à l’heure actuelle, même le règlement d’un litige salarial ou le versement d’une subvention pour un projet gouvernemental sont conditionnés au paiement d’une commission… Les dérèglements de l’ère Mobutu ont fini par façonner un type de Congolais dont la raison est pervertie et la conscience travestie. Partis des hautes sphères de l’Etat et de la société, la concussion, les détournements de biens publics et l’égoïsme ont infecté tout le corps social… En somme, c’est la culture qui est en crise

Bâtir une Nouvelle et Vraie République Démocratique du Congo
28/08/2007
Enjeux de l’approche culturelle du développement, eu égard aux cinq chantiers définis par le Président de la République Démocratique du Congo. La FCE reconnaît la dimension culturelle du développement et appuie l’approche culturelle du développement. Pourtant, il est capital de souligner que la culture n’a pas encore acquis la place de choix qu’elle devrait avoir en République Démocratique du Congo. Cette lacune est due essentiellement à la vision politique réduite de la culture et à la formulation insuffisante d’une politique culturelle globale du développement...

Projet de constitution de la 3è république en RDC
28/05/2005
La souveraineté nationale appartient au peuple. Tout pouvoir émane du peuple qui l’exerce directement par voie de référendum ou d’élections et indirectement par ses représentants. Aucune fraction du peuple ni aucun individu ne peut s’en attribuer l’exercice. La loi fixe les conditions d’organisation des élections et du référendum

       

Rechercher :