Menu
Retour
Imprimer cet article
C'est l’horreur absolue qui se déroule à l’Est de la RDC

16/06/2013

L’horreur absolue se déroule à l’Est de la RD Congo depuis plusieurs années. Elle vient de franchir une étape supplémentaire dans l’indicible : «Je n'ai jamais vu une telle horreur depuis 2004. Les enfants affluent à l'hôpital dans un état extrêmement critique», a déclaré vendredi 14 juin le Dr Denis Mukwege au site onusien Radio Okapi, suite au viol « d’une extrême violence » subi par des enfants de 1 à 12 ans dans le Sud Kivu.

«Pour chacun de ces cas, le mode opératoire est le même: les enfants sont enlevés au domicile familial, amenés en brousse puis violés et abandonnés», explique le gynécologue spécialisé dans la réparation des traumatismes. Deux fillettes en sont mortes et d'autres ont été retrouvées avec de sérieuses lésions.

Il y a deux semaines, au Katanga les milices Maï-Maï Bakata-Katanga ont brûlé vives une quinzaine de femmes dont huit étaient enceintes. Depuis quelques jours, environ 23 000 personnes ont fui ces exactions des milices Bakata-Katanga pour se réfugier 100 km plus loin. L’Ong Voix des minorités indigènes qui a alerté Radio Okapi, appelle les autorités à intervenir d’urgence pour protéger les populations.

Radio Okapi