Menu
Retour
Imprimer cet article
Supercherie macabre des Tutsi rwandais confirmée par la BBC

09/10/2014

La supercherie macabre des Tutsi rwandais confirmée par la BBC

Documentaire-choc sur le Rwanda
La BBC confirme la macabre supercherie
La propagande des médias menteurs complètement démolie

Le mur du mensonge vient de se lézarder sérieusement. Pour la première fois en 20 ans, un média de masse réécrit l’histoire du génocide rwandais telle qu’elle aurait toujours dû être racontée. Le 1er octobre 2014, dans le cadre de son émission Panorama, la BBC a diffusé «Rwanda’s Untold Story», un documentaire d’une heure réalisé par la journaliste vedette Jane Corbin. Ceux qui connaissent bien le dossier du Rwanda n’ont rien appris, car la plupart des informations que contient le documentaire circulent depuis longtemps. Certaines étaient même dans Ça ne s'est pas passé comme ça à Kigali, le livre de Robin Philpot. Candidat du PQ en 2007, ce courageux auteur a été trainé dans la boue par Radio-Canada et La Presse pour avoir écrit en 2003 ce que la BBC a fini par comprendre en 2014.

Pour ma part, j'ai déjà diffusé l'information contenue dans le documentaire au fil de nombreux articles à propos du Rwanda publiés depuis 2008. On les retrouve sur Vigile, dans le site du Québécois, dans le Huffington Post et dans plusieurs autres médias. J'ai également communiqué cette information à des dizaines de journalistes de Radio-Canada ainsi qu’à des centaines de députés et de sénateurs du Parlement d’Ottawa et de l'Assemblée nationale à Québec, sans qu'aucun d'entre eux n'y donne suite autrement que de manière symbolique. Finiront-ils par écouter maintenant que c'est la BBC qui parle?

«Ce que le monde croit et ce qui s’est vraiment passé sont deux choses très différentes», nous dit Allan Stam dans le documentaire, qui défait un à un quelques-uns des principaux mythes sur le génocide rwandais. Premier constat: si l’on tient compte uniquement de l’année 1994 et si l’on se fie aux données fournies par l'ONU et le gouvernement de Kigali eux-mêmes, le nombre de Hutus tués est quatre fois plus élevé que le nombre de Tutsis. Et si l'on calcule le nombre de personnes qui, entre 1990 et aujourd'hui, sur une période de 24 ans, ont été massacrées par les exterminateurs aux ordres de Paul Kagame ou qui sont mortes de faim ou de maladie en tentant de fuir, on arrive à un bilan similaire à celui de l'Holocauste, où l'immense majorité des victimes sont des Hutus ou d'autres populations bantoues. Les morts tutsis ne constituent même pas 5 % du total.

Lire la suite et visionner le documentaire de la BBC dans le site Vigile
http://www.vigile.net/La-BBC-confirme-la-macabre